Découverte manga : Green Blood

green-bloodGreen Blood  le dernier manga signé Masasumi Kakizaki (Hide Out) et c’est un des titres à surveiller de près pour cet été 2013 : un manga totalement inspiré par le film Gangs of New York servi par un dessin sombre et puissant.

Synopsis de Green Blood

Brad et Luke sont deux fils d’immigrants irlandais qui tentent de survivre dans le pire quartier de New York : les Five Points. Alors que Luke travaille honnêtement pour un travail misérable sur les docs, Brad occupe la place terrifiante de tueur à gage du plus sinistre gang de ce guetto : les Tombs Diggers.

Un bel hommage au western et à Scorcese

Kakizaki nous offre une ambiance western urbaine unique avec ses ruelles glauques, ses criminels patibulaires et ses flics corrompus. Pourtant pas de chevaux, ni d’indiens ici, on lorgne plus du coté de Gangs of New York que le Bon la Brute et le Truand. Le style graphique est de toute beauté, avec des encrages lourds, précis et fluides. Il retranscrit parfaitement l’univers sombre et oppressant des ruelles mal famées du New York de 1865. Bien que l’univers soit pour le moment très manichéen, on ne peut nier le charisme quasiment maléfique du héros. Il garde pourtant une touche manga avec son pistolet à baillonette.

Un manga qui promet beaucoup

Green Blood se démarque par sa thématique, déjà rare coté manga. Il est de plus absolument superbe. Simplement édité en 5 volumes, ce titre est à découvrir d’urgence pour peu que vous aimiez le genre, vous ne le regretterez pas.

Conclusion

Green Blood Tome 1 : Le premier volume de 5 tomes à venir, Green Blood vous séduira par la beauté des traits, la noirceur des personnages et la période post guerre civile. Tout concourt pour donner un manga oppressant et addictif. Ce premier tome permet de poser les personnages, un début d’intrigue certes classique et surtout cette ambiance western unique.

Tags western

Share this post