Geek

Définition d’un geek :

Un geek est un passionné d’informatique et d’univers imaginaires. Ces univers tels que la fantasy ou la science-fiction se déploient sur des supports technologiques comme les ordinateurs et les consoles. On retrouve également le cinéma,  la  littérature, les mangas…

L’origine du mot geek

Selon Wikipedia, le mot geek est un terme germanique signifiant fou et désignant par la suite aux États-Unis les monstres de foire des cirques. Il revient en force dans les années 60 avec les calculatrices puis les ordinateurs pour désigner les forts en math. Depuis le mot s’est séparé de la signification nerd pour appeler les passionnés de nouvelles technologiques et d’univers imaginaires.

Les racines de la culture geek

Les geeks se retrouvent dans l’apparition de l’ordinateur familial et deux œuvres imaginaires. Les deux pères modernes des geeks sont à mon sens, Georges Lucas et JRR Tolkien. Ils sont bien plus nombreux que ça mais j’ai choisi de retenir ces deux la pour la filiation manifeste de leurs œuvres. Tolkien par son immense œuvre a redonné gout à la mythologie a initié involontairement la mode des jeux de rôles et par extension des jeux de rôle sur ordinateurs et consoles. Georges Lucas, bercé dans son enfance par les soaps kitch de science fiction (pulp fiction) que sont Flash Gordon, va produire en 1976 un petit film de science-fiction qui va pourtant révolutionner le monde du cinéma en devenant une référence populaire mondiale.

Mais sans l’entrée de l’ordinateur au début des années 80 aurions nous pu avoir cette première génération de geeks. Et c’est le début des jeux vidéo. Et c’est l’arrivée de l’ordinateur dans les foyers au début des années 80 qui a fait exploser ce phénomène.

Et c’est la toute la subtilité de la culture geek, c’est un univers de passionnés entre l’informatique (et les consoles) et les univers imaginaires.

Pourquoi un tel intérêt pour les geeks depuis quelques années ?

Tout simplement parce que l’enfant qui a grandi avec Star Wars et une console NES est aujourd’hui un adulte avec du pouvoir d’achat. Il consomme plus de jeux, de matériel informatique et de films que cette débile de ménagère de moins de 50 ans. Et quand on sait que l’industrie du jeu vidéo rapporte plus que le cinéma…

La différence entre un geek et un nerd

Le terme nerd est plutôt péjoratif. C’est dans l’univers du Lycée américain ou la popularité est cruciale que le nerd se définie comme l’antithèse des individus les plus populaires que sont les capitaines d’équipe de foot et les pompom girls. Un geek est sympathique, avec son coté adulte enfant. Le nerd lui est un innadapté social et est nettement moins apprécié. Cela n’empêche qu’en général passé les années humiliantes au lycée (college), il est brillant dans les sciences et qu’il peut devenir juste milliardaire. Oui je pense bien à Bill Gates.

Exemple très clair de geek et de nerd : Roy est un geek alors que son ami Moss, qui a du mal à aligner deux arguments mais qui peut assembler un ordinateur à partir de rien est un véritable nerd.

La différence entre un geek et un technophile

Beaucoup de gens font l’erreur de confondre un geek et un technophile. Un geek peut être technophile mais un technophile n’est pas toujours un geek.  Un technophile comme son nom l’indique adore les innovations technologiques. Quand il n’est pas un geek, c’est en général le gros lourd qui vous montre son dernier portable avec plein de fonctions dont vous n’avez rien à foutre. En général, un geek aime la technologie pour les plaisirs qu’elle peut lui apporter comme des jeux vidéos sur un PC ou un bon blu ray sur un rétroprojecteur HD.  Mais rarement on a vu un geek se lancer dans un montage d’ordinateur juste pour le plaisir, il aime juste maitriser son sujet je pense. C’est d’ailleurs l’erreur que fait Journal du Geek, la partie geek est uniquement dédiée aux mobiles, tablettes graphiques…