The Walking Dead


Le buzz horrifique de l’été s’avère être un soufflet

The Walking Dead la sérieSortie : Septembre 2010
Nombre d’épisodes : 6
Nombre de saisons : 1
Durée d’un épisode : 42 minutes
Genre : Horrifique
Dans le même genre : Plus belle la vie ? Ça fait flipper en tout cas.

The Walking dead, l’origine et adaptation en série

The Walking Dead est à la base un comic génialissime qui remporte un beau succès. Le scénario de base est « que se passe-t-il quand les zombies ont envahi le monde? ». On suit le policier Rick Grimes qui sort d’un coma pour découvrir que la plupart des gens sont morts et veulent vous bouffer le cerveau. Il part alors tant bien que mal à Atlanta, la grande capitale de l’état pour retrouver sa femme et son enfant.

La série adaptée sur AMC, célèbre chaîne du câble grâce à des séries cultes comme Madmen ou Breaking Bad, semblait respecter le scénario, au demeurant excellent, du comic éponyme. Preuve en est le fabuleuse pilote qui a valu à la chaîne de battre son record d’audience. Pour une série d’horreur, c’est assez impressionnant !

Et c’est la que le drame commence. Immédiatement resignée pour une seconde saison, la série se disperse dès l’épisode 2 et cela devient de pire en pire à chaque épisode. Entre dialogues au ralenti, l’absence de tension dramatique, des personnages inventés et caricaturaux sans grand intérêt, le show se perd jusqu’au pathétique épisode final d’une saison très courte et pour une fois, c’est plutôt bien.

Comptez le nombre de fois ou vous voyez un zombi… c’est assez révélateur. Jamais dans le comic, on n’évoque l’origine du mal, tout est focalisé sur la décadence mentale des survivants avec la menace de mort constante qu’est la présence des hordes de zombis. A contrario dans la série, on arrive mollement à la théorie ultra classique du complot gouvernemental, avec le désistement des autorités…

Un réalisateur de renom :

La série est adaptée et réalisée par Frank Darabont, bien connu pour ses magnifiques films que sont « Les Evadés » et « La Ligne Verte ». Manifestement, sur cette série, il a été moins inspiré.

Conclusion sur la première saison

Vu la pathétique fin de saison 1, on ne peut espérer de résurrection miracle pour The Walking Dead. Je pense que le pilote de la saison 2 sera intéressant, mais l’écart de qualité de scénario entre le comic d’origine et la série est trop important pour maintenir notre intérêt. Certes, il faut saluer l’incroyable pilote qui réussi l’exploit d’attirer même les gens qui détestent l’horreur et les films de zombis (merci Mickael Jackson) sur une chaîne télé. Mieux vaut revenir au papier et les 11 volumes parus en France.