World War Z la critique

world-war-z-critiqueWorld War Z de Marc Forster (Neverland, James Bond) sort aujourd’hui ! Cet énième film de zombies adapté d’un roman de Max Brook met Brad Pitt en face d’une catastrophe apocalyptique : une guerre mondiale contre une invasion de zombies.

Synopsis de World War Z

Gerry Lane, ancien expert de l’ONU, et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage quand un virus transforme les gens en zombies ultra-agressifs. Devant la croissance exponentielle de l’infection dans le monde, la défaite des armées et la chute des gouvernements, Gerry reprend du service à la tête d’un groupe de Navy Seals, afin identifier l’origine de la contamination et trouver un remède.

Un blockbuster qui tient ses promesses

Il y a tellement de films de zombies ces dernières années que l’on ne sait plus ou donner de la tête. Pourtant World War Z annoncé comme un titre sans trop d’intérêt si ce n’est ses zombies en nuées de sauterelles, se distingue par son action, portée par un Brad Pitt au jeu juste. Dès le début le rythme est soutenu, à la fois par d’impressionnantes scènes d’action. Les images du réalisateur Marc Forster enchaîne les morceaux de bravoure; s’il n’est pas un réalisateur d’exception, c’est un excellent technicien. Une des effets recherchés et qui va surement énerver les fans du livre est la horde de zombies modélisées comme  une masse de fourmis, une vision particulièrement saisissante dans les séquences de villes.

World War Z  raconte ce conflit par deux approches : celle du père de famille qui lutte pour sauver sa famille, et le point du vue militaire, et comment les gouvernements gèrent la crise. Gerry va aller en Corée, en Inde, en Israël  puis au Pays de Galle à la poursuite du patient zéro. Si la deuxième partie du film est plus conventionnelle que le démarrage en trombes, elle est aussi plus proche de l’esprit du livre : chaque pays tente de s’en sortir par ses propres moyens. Sans surprise, Brad Pitt est omniprésent dans le champ de la caméra.

Certains regretteront que le film ne soit pas gore, et finalement assez différent du livre. L’adaptation pure était impossible de par le ton impersonnel des différents rapports que représente le bouquin. Plus surprenant pour un film de zombies, World War Z est un film interdit aux moins de 12 ans: il n’y a en effet pas de scène d’horreur particulières, pas de sang à profusion.

Un film de zombies à voir au cinéma

C’est un bon gros blockbuster de zombies à voir au cinéma. Avec un scénario très classiques, Brat Pitt porte le film à bout de bras en gardant la vision originale de l’invasion de zombies du livre de Max Brook. D’ailleurs, le film a déjà une suite annoncée qui suit la progression du livre.

 

 

Share this post